9 Replies to “NOSVOTES à BX1”

  1. Comment peut on voter pour nos votes s’ils ne représentent pas un parti. Que peuvent ils faire concrètement pour être élu. Quel est le résultat escompté d’un soutien financier?

    1. Bonjour Madame,

      Merci pour votre message.

      Nous ne sommes pas un parti, certes, mais une liste citoyenne officielle qui a toute légitimité pour se présenter aux élections communales. Pour être élu, nous nous faisons connaître et défendons nos valeurs et nos principes. Plus de 120 personnes ont signé pour que notre liste soit reconnue officiellement.

      Résultat escompté d’un soutien financier? Jusqu’à présent, tous nos frais (photocopies, illustration, affiches, colle, etc.) ont été pris en charge par nous. Une aide permettrait de payer les frais de campagne (que les partis, riches, paient dans le cas des autres listes) et de nous aider pour la suite.

      Cordialement,

  2. Bonjour,
    Je vous ai entendu dire sur BX1 que le projet de la place Keym avait été mis à mal à cause de la proposition de suppression de 10 places de parking. Idée que vous souteniez vu l’urgence climatique. Parallèlement à cela, vous mettez dans votre programme que vous souhaiteriez plus souvent demander l’avis du citoyen.
    Dans le cas présent, il semble que ce soit justement le citoyen qui refusait cette suppression de place de parking.
    Comment comptez vous donc faire concrètement pour imposer des mesures pour le climat si le citoyen se prononce contre ce genre de mesures?
    Cordialement

  3. Bonjour,
    Je vous ai entendu dire sur BX1 que le projet de la place Keym avait été mis à mal à cause de la proposition de suppression de 10 places de parking. Idée que vous souteniez vu l’urgence climatique. Parallèlement à cela, vous mettez dans votre programme que vous souhaiteriez plus souvent demander l’avis du citoyen.
    Dans le cas présent, il semble que ce soit justement le citoyen qui refusait cette suppression de place de parking.
    Comment comptez vous donc faire concrètement pour imposer des mesures pour le climat si le citoyen se prononce contre ce genre de mesures?
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Y a t-il eu un referendum? Non que je sache. Et ce referendum aurait dû avoir lieu sur toute la commune. Après information sur les effets de la voiture sur le climat, l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère et les risques certains maintenant de catastrophe à venir. Tout en offrant des solutions alternatives provisoires.

      Nous avons 4 valeurs clés, et nous pensons que les politiques communales doivent aller dans ce sens. Le chacun sa voiture, chacun ses city-trip conduira à l’extinction de l’espèce humaine. Informés sur cela, nous pensons que des changements sont peut-être possibles.

      Nous croyons aux effets “jury populaire”, avec des votes de panels citoyens qui ne pourront se faire qu’après avoir assisté à des séances d’informations.

      C’est quelque chose de compliqué, mais qu’il faut tenter. Par ailleurs, nous réfléchirons aux processus avec les habitants eux-mêmes, conscients des défis actuels.

      Cordialement,

  4. Référendum il n’y a pas eu en effet… Mais concertation avec les habitants… Et c’était plutôt houleux. Du coup le bourgmestre pourtant écolo a fait marche arrière.
    Je pense que parfois il faut savoir prendre ses responsabilités et faire passer des choses qui ne vont sans doute pas plaire a énormément de gens, mais qui sont nécessaires.

    1. Tout à fait d’accord. C’est pour cette raison que nous avons 4 valeurs clés qui sont pour nous des lignes de conduite qui ne supporteront aucune compromission. Ces décisions qui ne plairont pas aux gens permettront d’éviter des situations bien plus déplaisantes.
      C’est toute la difficulté d’écouter le peuple (dans une société où les médias défendent des intérêts privés) et ne pas transiger avec des principes dont nous pensons qu’ils sont essentiels.

    1. C’est bien possible. C’est toute la difficulté… Je pense que la voiture individuelle doit progressivement faire place à autre chose, c’est tout à fait logique. Cette question ne doit donc peut-être pas faire l’objet de consultation populaire. Il faudrait presque envisager quelque chose comme un “conseil des sages”, qui s’assurerait, comme je l’ai dit, qu’aucune décision communale n’ajoute au désastre climatique en cours. En tous cas, aucun parti n’insiste là-dessus. Au fond, nous aimerions décider ensemble avec un groupe de citoyens conscients qui ne pensent pas qu’à leurs petits intérêts égoïstes.Tout cela devrait faire l’objet de débats, de propositions, en tous cas que les choses ne suivent plus le cours qu’elles suivent actuellement. Ce n’est tout simplement plus possible.

Leave a Reply