Nos valeurs

Les 5 principes :

Il faut maintenant agir. Pour cela, nous avons retenu 5 principes de base sur lesquels il nous faut réfléchir tous ensemble. Nous avons développé notre opinion pour chacun de ces principes. Nous attendons de pouvoir confronter nos opinions aux vôtres…

1. Stop à la destruction de l’écosystème :

Toutes les preuves convergent vers le constat que notre système productiviste détruit cette planète : depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous avons plus produit et jeté qu’entre le début de l’apparition de l’homme et 1945. Soit, en moins de 75 ans, nous avons consommé plus qu’en 2,5 millions d’années. Il faut changer drastiquement nos façons de vivre et de penser, sinon ce n’est pas moins que notre civilisation qui risque de disparaître.

2. Participation active de la population :

Nous demandons plus que de la participation ponctuelle, nécessaire, mais insuffisante pour amorcer de réels changements. Les citoyens et les citoyennes doivent décider et faire la vie démocratique. Les élus et les élues ne sont pas là pour faire vivre une commune : ils ont bien plus besoin du peuple que le peuple a besoin d’eux ou d’elles ! Ainsi, nous voulons que la commune insuffle le réseautage, ce maillage de toutes les initiatives qui vont dans le sens d’une société décente. Ce maillage sur la commune doit s’accompagner d’une collaboration avec des expériences extérieures à la commune aussi.

Il ne faut pas uniquement suivre ou accompagner les initiatives citoyennes, il faut les encourager, leur déléguer un pouvoir qui est actuellement trop centralisé. Des exemples de telles décentralisations du pouvoir existent ailleurs et il faut s’en inspirer.

3. Lutte contre les inégalités :

Les inégalités de revenus sont criantes, dans notre commune aussi. S’il n’est pas dans nos moyens d’agir sur toutes les causes, nous pouvons intervenir dans la mesure de nos possibilités locales pour que plus aucun transfert d’argent financier ne se fasse vers plus riche que soi et que toutes les mesures communales prises aillent dans le sens de la résorption des inégalités.

4. Prudence technologique :

Les TIC (technologies de l’information et de la communication) se déploient à une telle vitesse qu’elles ne répondent plus à aucune volonté démocratique issue de choix pris après des séances d’informations et des débats. Il faut réfléchir à ce dont nous avons besoin, à ce qui est sain, nécessaire, respectueux de la terre et des êtres vivants.

5. Watermael-Boitsfort, un modèle

Notre commune doit devenir un modèle en matière de transport, commerce de proximité, logement, enseignement, etc. Nous ne voulons par en faire une commune fermée, mais nous souhaitons que les nouveaux arrivants ressentent un mieux-être, une différence, un début d’utopie.